Stimuler la curiosité pour les STEAM avec Les Questionautes

Depuis 2007, Bibliothèques Sans Frontières favorise l’accès à l’éducation, à l’information et à la culture auprès de celles et ceux qui en sont privés. En Belgique, Bibliothèques Sans Frontières (BSF) concentre ses efforts dans le domaine de l’éducation, levier crucial pour l’émancipation des populations les plus vulnérables.

 

Leurs missions éducatives s’articulent autour de l’éducation au numérique, avec leurs projets Digital Travellers, Voyageuses du numérique et Cyber héros, et l’éducation par le numérique, avec Khan Academy.

 

En novembre 2021, l’équipe lançait un nouveau programme : Les Questionautes ! C’est dans ce cadre que nous rencontrons la chargée du projet, Justine Cocset.

 

 

Bonjour Justine ! Bibliothèques Sans Frontières vient tout juste de lancer Les Questionautes, en quoi consiste ce projet et à quel public s’adresse-t-il ?

Les Questionautes, c’est une mini-série de 10 vidéos, accessible librement sur YouTube, qui a pour objectif de stimuler la curiosité des enfants de 8 à 12 ans, en les intéressant aux STEAM (Sciences, Technologiques, Arts, Ingénierie, Mathématiques). Ces vidéos ont vocation à être utilisées en classe ou à la maison, elles sont donc également à destination des enseignants et des parents.

Chaque vidéo se focalise sur une thématique du quotidien qui est décryptée à l’appui d’expériences et activités réalisables par les enfants. Chacune est accompagnée d’une fiche technique qui fournit des informations pratiques aux enseignants et des suggestions d’activités additionnelles à réaliser en classe.

 

Quels sont les constats qui vous ont poussé à lancer Les Questionautes et quels objectifs souhaitez-vous atteindre ?

Premièrement, les STEAM sont des matières qui répondent à des enjeux d’avenir, à un niveau sociétal comme individuel. Il y a une réelle opportunité de les rendre attractives et accessibles aux enfants dans toute leur diversité, issus aussi bien des milieux favorisés que défavorisés, tant les garçons que les filles, etc. L’enjeu, dans un programme comme celui-ci, c’est de décloisonner ces matières, de les articuler les unes avec les autres en les rattachant à des questions très concrètes. 

Deuxièmement, l’idée des Questionautes a émergée dans le contexte du confinement. Nous avons donc souhaité proposer un programme en lien avec les STEAM adaptable à toutes les situations, notamment en cas de nouvelle fermeture des écoles.

 

Quel(s) message(s) souhaitez-vous transmettre aux jeunes à travers vos vidéos ?

Que ce soit les mathématiques, la biologie, l’informatique, … ces matières sont loin d’être désincarnées. Il y a un vrai plaisir à les découvrir sous un angle concret, à partir des questions que l’on se pose au quotidien.

De plus, notre objectif est de leur faire comprendre qu’ils sont acteurs de leur propre connaissance. On les encourage à expérimenter, sous l’angle du jeu. Par exemple, on montre comment fabriquer une boussole, et on encourage ensuite à réaliser un jeu d’orientation en l’utilisant. On souhaite ainsi transmettre l’idée que chacun peut, armé d’un peu de méthode et de curiosité, décrypter le monde qui nous entoure et interagir avec lui.

 

Quels seront pour vous les indicateurs de réussite de ce projet ?

Quantitativement, on espère bien-sûr que les vidéos seront vues par un maximum d’enfants, de parents, d’enseignants…  Nous avons comme ambition de toucher 20.000 élèves et 250 enseignants dans les 3 mois à venir. 

Mais surtout, nous espérons que ce programme suscitera des réactions, qu’il encouragera des professeurs à tenter de nouvelles choses en classe, et des enfants à se passionner pour les sciences et technologies, voire même qu’il permettra d’inspirer des vocations. 

Nous attendons avec beaucoup de curiosité le feedback des enseignants – ils seront d’une aide infiniment précieuse pour enrichir notre projet, l’améliorer et trouver de nouveaux sujets pour les prochaines vidéos. On espère donc non seulement que cette première “saison” des Questionautes sera utilisée, mais aussi qu’elle créera un dialogue avec le milieu scolaire, pour faire évoluer nos contenus et les rendre encore plus riches et pertinents.

 

Quel coup de pouce faciliterait l’atteinte de vos objectifs (de la part de partenaires, institutions, réseaux d’écoles) ?

Diffuser le plus largement possible les vidéos, les tester avec vos élèves ou vos enfants et nous faire part de vos retours. Vos suggestions d’amélioration ou de nouveaux sujets, parfois difficiles à aborder en classe, nous sont précieuses !

 

Les cinq prochains épisodes de la série sont attendus pour début 2022. Pouvons-nous en espérer d’autres par la suite ?

Les 5 prochains épisodes seront sur les thèmes des objets volants, l’électricité, l’eau, la création de vidéos et enfin la migration des oiseaux.

On espère pouvoir en proposer d’autres dans le futur. Nous avons reçu un financement pour les 10 premières vidéos et nous sommes en recherche pour la suite. En ce sens, les feedbacks et suggestions prouveront que ce projet a une réelle pertinence. 



Merci beaucoup Justine ! Pour visionner leurs cinq premières vidéos, rendez-vous sur la chaîne YouTube de Bibliothèques Sans Frontières ou sur leur site internet pour avoir accès aux fiches techniques. Pour toute question ou feedback, n’hésitez pas à contacter Justine Cocset à l’adresse justine.cocset@bibliosansfrontieres.be.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Articles qui pourraient vous intéresser